Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière RENNES 35000

Redon. Une 10e Fête de la Bretagne en terres bainsoises

Publiée le 24/05/2018

 

Cette année, la Fête de la Bretagne prend une autre ampleur. Pour la première fois, les villes de Redon et Bains-sur-Oust se sont associées. Au programme : deux jours et demi, très animés.

Une première mutualisation

« Redon a porté la Fête de la Bretagne, bien avant la Région, depuis vingt ans », rappelle Damien Guillas, responsable des affaires culturelles et de la communication pour la Ville.

Cette année, pour la première fois, l'édition devient intercommunale et se déroule exclusivement dans la commune voisine. « Mais l'organisation est portée par Redon, en collaboration avec l'Entente bretonne, qui regroupe une quinzaine d'associations bretonnes, et la commune de Bains-sur-Oust », poursuit Yann Dupuis, son homologue bainsoin. Une mutualisation qui permet de gonfler la programmation.

Deux jours et demi de fête

Premier rendez-vous donné ce vendredi soir, avec Avalon celtic dances« Nous voulions proposer un spectacle de qualité », commentent les coordinateurs. Les champions du monde de danse celtique irlandais seront à la salle des sports de Bains-sur-Oust. « Les musiciens seront sur scène. »

L'inauguration du Mémorial Nominoë

Cette 10e édition a été l'occasion d'associer la Fête de la Bretagne à un autre événement incontournable : l'inauguration du Mémorial Nominoë, qui commémore la bataille de Ballon, de 845, samedi matin.

Un moment fort, attendu depuis des années par Le Poellgor, qui a porté le projet. Le public pourra rejoindre le site, avec une balade chantée au départ du bourg de Bains, à 10 h, avant la cérémonie à 11 h.

Un village médiéval

Dès samedi matin, un village médiéval prendra place. La compagnie Sainte-Hermine, née au sein du club de tir-à-l'arc de Redon, installera un camp médiéval, au stade municipal, avec démonstrations de maniement du trébuchet.

« L'un des temps forts de l'après-midi sera le défilé de tous les participants de la Fête, environ 150 personnes, en costumes et en musique. On propose au public de se joindre à eux, à condition d'être costumé. » De 15 h à 17 h, « il sera possible de s'initier aux jeux bretons et au gouren ».

Tout l'après-midi, des spectacles s'enchaîneront. Celui de chevalerie à 16 h et 17 h, et de flammes, à 19 h, devraient être particulièrement impressionnants.

Un chapiteau des arts vivants

« Nous avons prévu aussi un espace pour ceux qui voudraient se poser, plus au calme »,sourient les coordinateurs. À partir de 15 h 45, le public pourra profiter d'animations autour de la poésie, du théâtre et du chant avec plusieurs artistes. « Il y aura aussi de la broderie celtique. »

Un cabaret breton

Parce que la Fête de la Bretagne veut être « une fête collective, populaire et ouverte à tous », elle mêle tradition et modernité. Cinq concerts sont programmés, samedi soir, dans la salle des sports, qui sera transformée en cabaret.

« On commencera par un couple de harpeurs, Myrdhin et Elisa, détaille Damien Guillas. Puis, Alain Pennec sera seul en scène. Il proposera musique et manipulation de masques. » Clarisse Lavanant présentera son spectacle qui mixte chansons de Glenmor et répertoire personnel. « Nous avons invité Son Ar Dan, un groupe de rock celtique », qui devrait faire vibrer les tables. « On terminera avec les quatre musiciens du pays de Loudéac, La Guédillée, avec des airs à danser. » Le fest-noz n'est pas loin.

Le final

Dimanche, ça se poursuit avec une messe à 10 h 30 avec cantiques en breton. « La sortie sera dansée et les bars jouent le jeu, avec des apéros concerts. »