Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière RENNES 35000

Une première en Bretagne. Airbus Cybersecurity s’implante à Rennes

Publiée le 17/07/2018

 

Le groupe européen Airbus vient d'inaugurer ses nouveaux locaux, ce vendredi, à Rennes. Il dispose désormais d’une antenne en Bretagne, pour y faire travailler des ingénieurs experts. Un coup d’accélérateur pour le Pôle d’excellence cyberdéfense.

Comme nous l'avions annoncé, le groupe Airbus s'implante à Rennes, dans le domaine très sensible de la cybersécurité. Avec des ambitions pour l'avenir. Ce vendredi, Frédéric Julhes, directeur d’Airbus CyberSecurity France, a procédé à l'inauguration des locaux, en présence de nombreux invités.

Entretien

Frédéric Julhes, directeur d’Airbus CyberSecurity France.

Que représente l’activité cybersécurité pour le groupe Airbus ?

Airbus possède une partie Defence and Space (défense et espace) qui représente 16 % de son activité. Avec, notamment, une branche cybersécurité qui compte aujourd’hui plus de 700 personnes à travers le monde, pour l’essentiel des experts de haut niveau. C’est l’une des plus grosses structures de ce type en Europe.

Quelles sont vos missions ?

Au départ, il y a une vingtaine d’années, la cybersécurité intéressait surtout la Défense. Aujourd’hui, nous proposons des solutions aux militaires, mais aussi à des entreprises, ainsi qu’à notre propre groupe, pour se protéger. Cette expertise s’organise autour de quatre axes : prévenir, protéger, identifier, réagir. Il s’agit de contrer les attaques les plus dangereuses, qui sont le plus souvent très sophistiquées.

Pourquoi vous implanter à Rennes ?

Parce ce que le bassin rennais, et plus largement la Bretagne, affichent un réel dynamisme. On le voit bien avec le Pôle d’excellence cyberdéfense, créé en 2014 sous l’impulsion du ministère de la Défense avec l’appui de la Région. La Bretagne regroupe, sur son territoire, des compétences recouvrant tous les domaines de la cybersécurité. C’est une filière porteuse.

Quels sont vos objectifs ?

Notre siège est à Élancourt (Yvelines). Après Toulouse, Rennes est notre deuxième ancrage en région, et misons énormément sur cette nouvelle implantation pour notre croissance future. D’ici un an, nous espérons avoir ici une trentaine d’experts en cybersécurité pour accélérer le développement, la recherche, l’innovation.

La formation est-elle importante ?

Elle est même essentielle, car les besoins en ingénieurs experts sont toujours croissants. Pour cela, nous travaillons en lien étroit avec des organismes de formation (IMT Atlantique Bretagne-Pays de la Loire, Université de Bretagne-Sud). Nous installons des plateformes de formation, avec lesquelles ces futurs ingénieurs peuvent se livrer à des simulations, chacun endossant des rôles d’attaquants ou de défenseurs. Un peu comme des jeux vidéo en réseau géants, sauf qu’il s’agit de se préparer à des menaces bien réelles…