Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière RENNES 35000

Rennes. Le métro se parfume pour guider les non-voyants

Publiée le 30/03/2018

 

Fragrances iodée ou menthe poivrée, la station Sainte-Anne, à Rennes, va sentir bon ! Keolis lance une expérimentation olfactive pour aider les personnes déficientes visuelles à s’orienter.

Dès la semaine prochaine, les Rennais pourront renifler à leur guise dans la station de métro Sainte-Anne. En effet, les quais seront parfumés, avec une fragrance différente pour chaque direction : pour se rendre à Poterie, il s’agira d’une odeur iodée, tandis que la menthe poivrée indiquera la direction Kennedy.

Cette expérimentation originale, d’une durée de six mois, a pour objectif d’aider les personnes aveugles ou malvoyantes à s’orienter. « Il y a déjà les messages sonores qui les guident, en annonçant par exemple le nom des arrêts. Mais nous avons voulu aller plus loin, en créant une signalétique olfactive, explique la chargée de communication de Keolis Rennes, Armelle Billard. Ça sera léger, comme des petites gouttes qui vont modifier l’air ambiant. »

Dans les ascenseurs aussi

Ce dispositif permettra donc aux personnes souffrant de déficience visuelle de s’assurer qu’ils vont dans le bon sens. « Ces parfums seront aussi diffusés dans les ascenseurs. Ce sont des odeurs de réassurance, pour être sûrs d’aller dans la bonne direction », précise Armelle Billard.

Keolis veut aussi donner une identité olfactive au métro. « Nous avons mené une enquête auprès de nos usagers, pour savoir quelle était, selon eux, l’odeur du métro. La majorité a répondu « une odeur neutre ». Nous avons donc voulu améliorer l’ambiance des stations, en les parfumant légèrement », confie la chargée de communication.

Des diffuseurs installés par la société Sensorys, basée à Évreux, propageront donc ces deux parfums au niveau des quais de la station Sainte-Anne. « Le choix s’est porté sur cette station car elle est à la fois profonde et volumineuse, ce qui permet de tester techniquement la bonne diffusion et remontée des odeurs ! »

Avec l'aide du collectif Handicap 35

Mais au début, comment savoir quelle odeur correspond à telle direction ? « Nous comptons sur notre partenaire, le collectif Handicap 35, pour faire passer l’information », sourit Armelle Billard.

Du côté des personnes déficientes visuelles, c’est la surprise qui domine. « Pourquoi pas, mais Sainte-Anne est une station très complexe. Je ne suis pas sûre que les odeurs aident. Beaucoup pensent que les aveugles compensent avec leurs autres sens, mais ils n’ont pas nécessairement un bon odorat », commente Sylvie Ganche, non-voyante et en charge du service accessibilité des Champs Libres. Lionel, qui avait proposé au budget participatif rennais d’installer des bandes de guidage dans le métro, trouve lui aussi l’initiative insolite : « D’habitude, on s’oriente plutôt à l’oreille. »

À la fin des six mois d’expérimentation, Keolis fera le point. « Il faut voir si ce dispositif est pertinent pour les aveugles et malvoyants, mais aussi vérifier que ces odeurs n’importunent pas les autres usagers. Si cette expérience est bien reçue, nous pourrons déployer ce système dans toutes les autres stations. Sinon, on arrêtera », conclut Armelle Billard.

Notre actualité