Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Dréano Immobilier, Agence immobilière RENNES 35000

L'actualité de CENTURY 21 Dréano Immobilier

Cinq conseils pour bien gérer son stress

Publiée le 25/06/2018

Qui n’a jamais stressé avant une course ? Le docteur Jacques Pruvost, médecin du sport au sein de la Fédération française d’athlétisme depuis 1990, livre quelques conseils pour aborder plus sereinement ses échéances.

Se donner des objectifs raisonnables

Savoir ne pas viser trop haut ou trop loin. Ne pas se mettre la pression en se prenant pour un champion kényan ou pour Kilian Jornet. Viser une performance en fonction de ses aptitudes physiologiques (tests de terrain, VO2 Max en laboratoire) et de ses possibilités d’entraînement. Combien de coureurs craquent parce qu’ils se sont imposé des objectifs impossibles à atteindre ?

Ne rien prévoir car rien de ce que vous avez prévu n’arrivera

Beaucoup de coureurs s’épuisent à élaborer des plans de course les jours et les nuits qui précèdent la compétition. Une attitude rigide qui entraîne le sportif à vouloir tout contrôler. Voilà un excellent moyen pour se stresser et ne pas savoir s’adapter aux conditions de course qui n’étaient pas prévues. Par exemple, une météo contraire va tout perturber dans les plans du coureur. Bien d’autres événements non prévus peuvent aussi tout faire basculer. Adopter le « lâcher-prise » et accepter de ne pas pouvoir tout gérer, c’est la voie de la sagesse et de la réussite.

Apprendre à bien respirer en toutes circonstances pour savoir se détendre. C’est une observation quotidienne, quel que soit le niveau de pratique sportive, nous ne savons pas utiliser et coordonner les différents muscles respiratoires. Maîtriser le fonctionnement du diaphragme, des muscles intercostaux, du muscle transverse de l’abdomen c’est maîtriser le système nerveux sympathique et parasympathique à l’origine de toutes les régulations du stress. La pratique du yoga et du Pilates est toujours un plus pour bien respirer et mieux gérer le stress.

Se faire aider

Savoir demander de l’aide et se faire accompagner sur le plan psychologique. D’excellentes techniques peuvent aider à prendre le recul nécessaire face aux compétitions : relaxation, sophrologie, méditation « pleine conscience ».

Prendre du plaisir

« Dans les courses de fond, le seul adversaire que l’on doit vaincre, c’est soi, le soi qui traîne tout son passé ». En écrivant cette phrase dans son livre « Autoportrait de l’auteur en coureur de fond », l’écrivain et marathonien japonais Haruki Murakami a parfaitement décrit les problèmes du sportif d’endurance. En pratiquant la course à pied et en vous inscrivant sur les différentes compétitions, n’emportez pas avec vous tous vos problèmes professionnels, familiaux ou sentimentaux. Larguez tous vos soucis, soyez légers et faites-vous plaisir avant tout.

Notre actualité